Astuces pour trouver sa location de vacances en France

Contrastée et pleines d’attractions, la France est une excellente destination de vacances. Si la Côte d’Azur émerveille les touristes par ses belles plages comme à Saint-Raphaël, le sud-est ravit les amateurs de randonnées et de ski. Les métropoles, quant à elles, proposent leurs richesses culturelles et architecturales, mais aussi leurs spécialités sur tous les plans. Si les hôtels ont toujours été l’hébergement type des voyageurs, ces derniers commencent à se pencher davantage vers une location saisonnière, sans doute pour s’accorder plus d’intimités durant leur séjour. Zoom sur l’immobilier de vacances en France.

Recherche d'annonces immobilières en France

La situation de la location vacances française

D’après une étude récente sur la rentabilité des locations saisonnières, bien que Paris soit devancée par les villes comme Grenade, Vérone ou Athènes en matière d’investissement dans l’immobilier saisonnier, l’Hexagone trouve le succès auprès des meilleures destinations comme Reims et le Cap d’Agde où le logement saisonnier propose un bon investissement. En moyenne, la rentabilité s’opère avec un tarif de 121 €/jour pour 791 jours. Les propriétaires ne se plaindront pas pour amortir leur placement avec les 200 000 visiteurs qui pointent leurs nez chaque été au Cap d’Agde. Quelques destinations comme La Grande-Motte, saint martin de Ré ou encore Grenoble, la seule grande ville où l’immobilier de vacances est « rentable », sont prisées par les voyageurs du monde.

intérieur d'une location de vacances

Pourquoi la location vacances ?

Du côté des voyageurs, louer un appartement ou une maison pendant les vacances présente des avantages non négligeables lors de leur séjour :

Comme chez soi

Certaines personnes tiennent absolument à préserver leur train de vie même en vacances. Évidemment, si l’on souhaite prendre son petit-déjeuner à 11 h, on se contentera des restes laissés par les autres clients si l’on choisit de séjourner dans un hôtel. L’un des avantages de la location vacances est donc de pouvoir faire comme bon nous semble sans avoir à se soucier des horaires. On choisi une location de vacances en fonction de la composition de sa famille, on prendra alors une maison avec plusieurs chambres, une villa avec piscine ou bien un appartement en ville.

piscine d'une location de vacances

L’ambiance au choix

Le choix de l’ambiance n’est pas en reste, car on peut s’offrir de la tranquillité dans une location en montagne, au bord de la mer ou dans un village atypique de France. Mais on peut aussi emmener toute la famille et laisser les enfants gambader dans le jardin pour une ambiance déchaînée. Même le chien de compagnie va trouver son bonheur. Opter pour un petit nid douillet, pour un espace rustique ou pour un cadre moderne, la location vacances offre un large choix et les prestations viennent compléter les propositions. Certains logements de vacances disposent de parking, d’un garage, d’une terrasse, d’un jardin, d’une piscine et même d’un spa. Les maisons ou les appartements de vacances sont pratiquement tous équipés, ce qui évite le superflu de bagages.

Un confort à prix abordable

On n’a plus à plaindre des bruits des voisins ou dans les couloirs de l’hôtel. Mieux encore, plus la peine de partager les douches ou les toilettes communes du camping de la ville. En matière de prix, on peut se permettre un confort à un prix moins cher qu’à l’hôtel grâce à la location saisonnière d’une maison.

réservez une villa pour vos vacances

Gare aux arnaques !

Les risques de ce choix d’hébergement ne doivent pas être ignorés. En effet, pour trouver une location de vacances, on passe souvent par une annonce et c’est de là que repose l’arnaque. Heureusement, la loi est d’une grande aide en imposant un contrat de location que cela soit un appartement, une maison ou une villa. Sans un contrat à signer, le locataire n’est pas obligé de payer la totalité ou même une partie du loyer pour ses vacances. Bien sûr, un acompte peut être demandé par celui qui a envoyé l’annonce, mais il ne doit pas dépasser les 30 % selon la réglementation.
Mais la prudence s’adresse particulièrement au locataire et voici quelques astuces pour déjouer les arnaques, lesquelles peuvent prendre la forme d’un appartement à louer qui n’existe même pas, d’une maison sous-louée ou d’une chambre qui ne répond pas à la description effectuée dans l’annonce. Ainsi, il est préférable de :

Éviter les offres trop alléchantes

On peut espérer tirer profit d’une bonne affaire, mais lorsque le tarif est 4 ou 5 fois moins cher que le cours normal pratiqué, il faut se méfier. Par exemple :

  •  « Appartement bien situé à deux pas des berges du Rhône, pour 4 pers. 2 chambres, 60 m2 pour 40 €/nuit » vous sentez pas une peu l’embrouille !
  • « Appartement F3 en plein cœur de Paris, 2 chambres, 1 salle de bain pour 4 pers. Pour 60 €/nuit. » la super affaire !!!

Exiger plus de photos de la location

On peut exiger des annonces venant des particuliers plus de photos des chambres, de la maison encore plus spécifiques et précises. L’annonceur ne peut pas refuser vu que l’envoi des photos devient aujourd’hui très facile avec les smartphones, sinon par e-mail.

Louer une propriété pour vos vacances

Se tourner vers un intermédiaire de confiance

Le budget serré impose souvent aux voyageurs de réserver un bien directement auprès des particuliers. Or, ce choix expose facilement le vacancier aux arnaques. Les intermédiaires comme les agences immobilières et les sites spécialisés dans la location vacances lui mettent à l’abri des mauvaises surprises. Néanmoins, il faut bien choisir son professionnel, privilégier une entreprise qui à pignon sur rue dans une ville. Attention toutefois, les meublé de tourisme, les gîtes de France, ou d’autres hébergements ont des labels qui sont vérifier régulièrement et les structures bénéficient d’un classement préfectoral par un office de tourisme.

Utiliser des moyens de paiement faciles à tracer

Pour le paiement de l’acompte, certains moyens de paiement sont suspicieux tandis que d’autres garantissent le sérieux du logeur. Ainsi, sont à privilégier le chèque, le virement bancaire, la carte bleue et quelques fois Paypal. Sont à éviter, Western Union, Moneygram, Mandat-Cash, espèces.

Il est possible d’aller encore plus loin dans les recherches en enquêtant sur l’appartement ou la villa. Où se trouve-t-il exactement ? Ceci est faisable avec Google Map. On peut appeler la mairie si le bien se trouve dans un petit village ou encore l’office de tourisme.

louer un gite de vacances

Aperçu des prix des locations saisonnières en France

La comparaison des annonces reste la meilleure façon d’évaluer un bien, mais voici quelques tendances de prix pratiqué dans l’Hexagone.

En plein cœur de Paris, un appartement de 90 m2 peut se louer à 175 € la nuitée tandis qu’un studio se propose à partir de 80 €/nuit.

À Marseille, un appartement en ville commence à partir de 50 €/nuit. Pour une maison ou une villa de 3 chambres bénéficiant d’une vue sur la mer, le tarif commence à 105 €/nuit.

À Nice, il y a de nombreux biens prestigieux de 3 chambres dont le loyer peut aller jusqu’à 230 €/nuit. Sinon, de biens abordables jouissent d’un bon emplacement dans le vieux Nice à partir de 70 €/nuit. Pour une villa avec une vue panoramique, le prix grimpe à 150 €/nuit.

À Bordeaux, un duplex de 60 m2 avec parking dans le centre (quartier Saint-Vincent) coûte en moyenne 70 €/nuit. Les prix varient selon la superficie du bien, le quartier, le cadre et la prestation (piscine en plus par exemple).

À Saint-André, afin de jouir d’un bien au charme savoyard, on peut débourser à partir de 65 €/nuit.

Les voyageurs conquis par les grands chalets à Saint-Martin dans les Hautes-Pyrénées peuvent payer environ 350 €/semaine en basse saison.

En Bretagne, les maisons de location saisonnière se proposent à partir de 40 €/nuit. Les maisons avec vue sur la côte comme à Saint-Malo peuvent grimper à 80 €/nuit.

Exemple de chambre dans une location

Comment choisir son logement saisonnier de vacances en France ?

L’abondance des annonces peut aveugler le choix du vacancier, c’est pourquoi quelques points peuvent servir de lanterne. Lorsque le bien à louer est proposé par un particulier, il vaut mieux orienter son choix vers les biens labellisés. Dans ce contexte, le label « meublé de tourisme » entre en ligne de compte. « Clévacances » est aussi un label garant de la qualité et de la bonne gestion du bien.

Pour ne plus hésiter entre un site spécialisé en location et une agence immobilière qui vous propose une maison ou un appartement, il faut bien comprendre les avantages et les inconvénients des offres de séjour.

Les sites de publication d’annonces de vacances

L’on peut classer les sites d’annonces en 2 catégories. D’un côté, il y a ceux qui généralisent leurs offres et proposent des formules économiques aux particuliers-loueurs. D’un autre côté, il y a les sites spécialisés intégrant souvent une garantie sur leur espace de vente. Tous deux servent d’intermédiaires entre les loueurs et les locataires. Mais si le premier site facture la publication des annonces à l’année, le second établit une « commission », laquelle peut avoir des répercussions sur le prix du loyer. En contrepartie, le site se porte garant de la fiabilité de l’annonce, ce qui n’est pas le cas pour le site généraliste de publication de location vacances.

Les professionnels de l’immobilier en France

Ayant connu un recul ces dernières années, les propositions des agences immobilières ne trouvent pratiquement pas de preneur. Pourtant, le principal avantage est la prise en charge de A à Z. Le voyageur est à 100 % à l’abri des arnaques et peut profiter en toute quiétude de son séjour que cela soit en en montagne ou encore à Saint-Tropez.